Guyane : le mouvement de blocage continue

France 3


De nombreux barrages subsistent dans toute la Guyane, alors que le mouvement de contestation sociale, débuté le 25 mars dernier, se poursuit. Lundi 10 avril, le président de la République François Hollande a appelé à la fin de cette grève générale, qui paralyse le département depuis plus de deux semaines. Ce sont toujours des barrages de fortune, faits de pneus et de poubelle, qui bloquent le passage sur les principaux axes.

Un manque à gagner énorme pour certains

Sauf urgence médicale, personne ne passe, et les manifestants continuent à faire preuve de mobilisation. Un mouvement qui devrait donc durer encore quelques jours, l'enveloppe de plus d'un milliard d'euros promise par le gouvernement étant jugée trop faible et pas adaptée à la situation. Les hôteliers doivent, la mort dans l'âme, subir de très nombreuses annulations et une perte conséquente de chiffre d'affaires.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Un "faucheurs de chaises" devant les juges : face à l'évasion fiscale, "on a la légitimité de notre côté"
Le décryptage éco. Présidentielle : pourquoi les économistes ont du mal à se faire entendre
Vélib' : le groupement formé par JCDecaux, la SNCF et la RATP dépose un recours après que son offre a été écartée
Crise en Guyane : un député refuse de rencontrer François Hollande à Paris
Deux tiers des sites de réservation de voyages épinglés par la Commission européenne pour pratiques trompeuses

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages