Guyane : la ministre des Outre-Mer s'excuse au nom de l'État

France 3

Une scène inédite en Guyane. La ministre des Outre-Mer, Ericka Bareigts, au balcon de la préfecture, salue la foule de manifestants et prononce les quelques mots que beaucoup attendaient ici. "On m'a demandé de faire

mes excuses au peuple guyanais", a-t-elle dit. Plus tôt dans l'après-midi, les deux ministres, de l'Intérieur et des Outre-mer, ont écouté les doléances de la population. Dans la pièce, des enseignants, des transporteurs, le MEDEF, des avocats : en clair, des représentants de la société civile guyanaise.

"Ils ont nos revendications"

La réunion a duré près de 3 heures et à la sortie, les réactions oscillaient entre optimisme et méfiance. "Ils ont nos revendications, on attend les réponses écrites qui devraient arriver d'ici demain (vendredi 31 mars)", explique Mickaël Mancée, porte-parole du collectif "Les 500 frères". L'ambiance s'est considérablement détendue en Guyane. En attendant la réponse du gouvernement, les Amérindiens chassent les mauvais esprits devant la préfecture.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Crise en Guyane : les actes de délinquance diminuent, selon les autorités
DIRECT. Crise en Guyane : les propositions des ministres attendues samedi
L'invité culture. Simon et l'encre de Chine
Transportez-moi. Rêve ou réalité des transports ?
Mediator : l'affaire mise en scène au théâtre

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages