Les Guyanais souhaitent la venue du gouvernement

France 2

La tension sociale est toujours aussi forte en

Guyane ce dimanche 26 mars. En nombre, le visage recouvert d'une cagoule, des manifestants arrivent devant l'aéroport de Cayenne pour accueillir la délégation de fonctionnaires venus de Paris. "Nous rejetons catégoriquement cette délégation", scande un manifestant.

Une délégation interministérielle désemparée

La rencontre a lieu un peu plus tard, en pleine rue. Le dialogue est impossible, les manifestants ont posé leurs conditions. "La venue immédiate du Premier ministre, du ministre de l'Intérieur, de la Justice, de l'Économie, des Finances et de la Santé", énumère un autre manifestant aux personnes envoyées par le gouvernement. La délégation menée par un ancien préfet de Guyane est un peu désemparée. "Nous avons un mandat du Premier ministre pour engager avec les différentes parties le dialogue", déclare Jean-François Cordet, le chef de file de la mission interministérielle. La grève générale votée par 37 syndicats commence ce lundi 27 mars.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Crise en Guyane : trois chiffres pour comprendre les raisons de la colère
Activités des banques dans les paradis fiscaux : "Les administrations fiscales" doivent s’en saisir et mener des "enquêtes"
DIRECT. La Guyane entame son premier jour de grève générale
VIDEO. Crise en Guyane : la ministre des Outre-mer réclame des "conditions sereines de dialogue" avant de se rendre sur place
Grève générale : "Les Guyanais ne supportent plus d’être pris pour des imbéciles"

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages