Guy Roux : « J’ai eu une vie privée qui doit correspondre à la moyenne »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Guy Roux et Adriana Karembeu sur le plateau de « Tout le monde en parle ».  - Credit:INA ArdiTube
Guy Roux et Adriana Karembeu sur le plateau de « Tout le monde en parle ». - Credit:INA ArdiTube

C'est un sorcier du football. Guy Roux a façonné l'AJ Auxerre comme aucun entraîneur ne l'a fait pour un autre club. « Les louanges abaissent l'homme », déclare modestement le Bourguignon quand on expose son colossal palmarès : un doublé championnat-Coupe de France en 1996, plusieurs trophées nationaux, des qualifications européennes, etc. Invité de Tout le monde en parle en 2000 – émission disponible sur INA ArdiTube –, Guy Roux raconte tout à Thierry Ardisson : sa vie, son amour du football et ses fameuses techniques…

Guy Roux est né le 18 octobre 1938. Le patrimoine génétique explique en partie le caractère de l'ancien entraîneur de l'AJ Auxerre. Ses ancêtres étaient écossais, l'un d'eux avait préféré prendre 50 coups de fouet plutôt que de donner ses récoltes au seigneur. D'un autre côté, on trouve un grognard de Napoléon. « Il a reçu la Légion d'honneur après la Bérézina. Il est revenu en France sept ans plus tard et il ne croyait pas que Napoléon avait quitté le pouvoir. » Très vite, Guy Roux se passionne pour le foot : à 6 ans, au catéchisme, on lui demande de dessiner le paradis, il représente un terrain, des buts et un ballon. Dès 13 ans, Guy Roux se comporte comme un petit chef et va grimper les échelons sans pour autant percer. Il devient l'entraîneur-joueur d'Auxerre en 1961.

Les espions de Guy Roux

À partir de là, il met en place des stratagèmes pour surveiller ses joueurs. « J'avais des espions dans les boîtes de nuit. Au début, j'allais voir mo [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles