Guy Carlier raconte comment une farce faite à Europe 1 a lancé sa carrière

·1 min de lecture

"A l'époque, j'étais directeur financier et j'avais envie de faire rire mon fils". En 1994, Guy Carlier n'était pas encore le sniper de la télé qui a fait les beaux jours de On ne peut pas plaire à tout le monde. Le directeur financier et père de Carlito décide de faire des canulars au répondeur d'Europe 1. Des blagues qui lanceront finalement sa carrière dans les médias, comme il l'explique jeudi au micro de Thomas Isle dans Le club de l'été.

>> Pendant les fêtes, retrouvez le Club de l’hiver tous les jours de 9h à 11h sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

"Jean-Luc Delarue sur Europe animait la matinale et il y avait un télé-répondeur, où les gens donnaient leur avis sur les programmes de la veille", se souvient-il sur Europe 1. "Mais c'était généralement des gens qui protestaient parce que la Miss Météo se mettait devant Brest pour montrer de l'Alsace, et ils râlaient parce qu'ils imaginaient qu'elle n'aimait pas la Bretagne !"

"Il y avait vraiment des gens comme ça !"

Des auditeurs mécontents que Guy Carlier décidé alors de parodier, sur le même télé-répondeur d'Europe 1 qu'ils avaient l'habitude d'appeler. "J'avais créé un personnage d'Emile Chambier, retraité râleur et très nostalgique de De Gaulle, et un autre personnage qui s'appelait Monsieur Le Tallec, qui était gaulliste de droite, responsable recouvrement et contentieux de la SOFRACO. Vous imaginez !", sourit-il encore aujourd'hui.

De faux personnages qu'il imite quotidiennement et auxquels Eur...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles