Le guitariste Pierrejean Gaucher revisite Satie à la façon de Zappa dans son nouvel album

Jean-François Convert
·1 min de lecture

Existe-t-il des points communs entre Erik Satie et Frank Zappa ? Pas forcément évidents de prime abord. Le guitariste iconoclaste du rock n’a jamais caché son attrait pour la musique contemporaine, mais citait plutôt Stravinsky, Ravel ou Boulez parmi ses influences. Satie ne faisait pas partie de son panthéon musical, en tout cas pas en apparence.

Pourtant, le guitariste et compositeur Pierrejean Gaucher, grand spécialiste de Zappa, a immédiatement décelé une filiation entre les deux artistes, et pas strictement musicale.

Deux autodidactes, chacun en décalage par rapport à leur époque, et considérant que le seul intérêt des règles c’est de les dépasser.

Pierrejean Gaucher

En entendant des prémices du jazz ou de la pop dans la musique du compositeur des célèbres Gymnopédies et Gnossiennes, Pierrejean Gaucher entrouvre des portes pour tisser des liens entre Satie et Zappa, comme si l’un était le grand-père spirituel de l’autre.

Un projet au long cours

Compositeur, producteur, arrangeur, mais surtout guitariste, Pierrejean Gaucher n’en est pas à son coup d’essai en matière d’adaptation musicale. Fort d’une carrière d’une vingtaine d’albums, il s’est illustré dans différents styles autour du jazz, du jazz-rock, du rock progressif, de la pop ou de la musique classique. Un de ses terrains de jeu favoris consiste à décloisonner les genres, notamment en transposant des morceaux incontournables de la pop et du rock dans l’univers du jazz. Une recette qu’il a notamment appliquée dans (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi