Guinée: les pêcheurs sénégalais vont pouvoir repartir

Le Senegal met la main au porte monnaie pour régler l'affaire des pirogues arraisonnées dans les eaux guinéennes. Le ministre sénégalais des pêches, Alioune Ndoye, a fait le déplacement à Conakry hier jeudi pour trouver une solution avec les autorités de la Guinée.

Avec notre correspondant à Conakry, Matthias Raynal

Un petit jour et puis s'en va, le ministre sénégalais des Pêches, arrivé en début d'après-midi, est reparti dans la soirée. Le temps de rencontrer les officiels guinéens, de leur annoncer que les amendes et le montant des licences seraient réglés par Dakar. Un peu plus de 78 000 euros qui ont été versés au Trésor guinéen, assurait ce vendredi matin une source au sein de la délégation sénégalaise.

Après deux semaines, bloqués au port, dans des conditions de vie difficiles, les pêcheurs sont donc autorisés à quitter Conakry avec leur pirogue. Encore faut-il pouvoir trouver de l’essence et de l’argent pour en acheter. Un pêcheur sur place assurait qu’aucune embarcation n’avait encore pu prendre la route du retour.

Le ministre des Pêches a pu rencontrer hier les équipages. Une entrevue qui devait être ouverte aux journalistes. La partie guinéenne s’y est opposée finalement. Conakry visiblement très gêné par cette affaire et qui a réduit sa communication au minimum.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles