La Guinée menacée de sanctions par l’Union européenne

L'Union européenne a demandé au président Condé de faire toute la lumière sur les opposants actuellement en prison. C'est le ministre français des Affaires étrangères qui l'a affirmé hier à Paris. S'exprimant devant le Sénat, Jean-Yves Le Drian a parlé d'éventuelles « mesures » si cette lumière n'est pas faite.