Guinée: le FNDC veut se mobiliser contre toute prolongation de la transition au-delà du 31 décembre

En Guinée, le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) promet à son tour d'agir contre toute tentative de prolongation de la transition militaire. Le FNDC, qui rassemble en Guinée plusieurs partis politiques, des acteurs de la société civile et des syndicats, a organisé mardi 21 mai une conférence à la Maison de la presse de Conakry.

Avec notre correspondant à Conakry, Moktar Bah

Selon son responsable des opérations et porte-parole, Ibrahima Diallo, le FNDC s'opposera à tout projet de glissement du calendrier de la transition dirigée par Mamadi Doumbouya.

Mais Ibrahima Diallo de constater que « le président de la transition n'a rien dit encore ». « Jusqu'à date, nous, nous croyons que le président de la transition va tenir son engagement de respecter le délai fixé pour la fin de la transition le 31 décembre 2024 ».

À lire aussiGuinée: la coalition d'opposition ANAD presse la junte au pouvoir d'organiser des élections


Lire la suite sur RFI