Guinée: le conseil des ministres se délocalise à N’Zérékoré

L’ensemble des ministres est à l’intérieur du pays pour prendre le pouls du contexte social et politique auprès des populations. Focus sur l’étape en région forestière, à N’Zérékoré, où le président de la transition, le colonel Mamadi Doumbouya, doit présider jeudi un conseil des ministres décentralisé.

Cette tournée permet aux ministres de « mieux connaître les réalités du monde rural », reconnaît le chef de gouvernement, Mohamed Béavogui, qui a donné le coup d’envoi, à N’Zérékoré, de la campagne de reboisement.

De Lola, en passant par Macenta, les ministres sillonnent l’ensemble des localités de la Guinée forestière pour prendre conscience des conditions de travail des institutions décentralisées.

En visite au camp Behanzin, le ministre de la Défense, a mis l’accent sur les mesures prises par les autorités pour améliorer les conditions de vie des militaires. Les soldes des militaires ont ainsi augmenté de 25% depuis le coup d’Etat du 5 septembre, relève le Général Aboubacar Sidiki Camara. Avant d’insister sur un point qui sonne comme une mise en garde : « dans l’armée, il n’y a pas de syndicat », a-t-il ajouté tout en menaçant contre toute forme de contestation au sein des forces armées.

A Conakry, certaines voix de la société civile dénoncent « des actions populistes » menée par l’équipe du gouvernement, qui « engage des démarches coûteuses au moment où la classe politique réclame un débat sur la durée de la transition ».


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles