Guinée: la coalition FNDC veut reprendre les manifestations

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En Guinée, le Front national pour la défense de la Constitution, une coalition qui a été le fer de lance de la contestation contre le troisième mandat de l’ancien président Alpha Condé, monte de nouveau au créneau. La coordination nationale du FNDC a annoncé jeudi 21 juillet une nouvelle rupture de la trêve qu'elle avait instaurée il y a dix jours.

Le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) compte organiser de nouvelles marches dans le pays. « Nous sommes dans notre propre agenda. On avait observé une trêve pour donner une chance au dialogue parce qu’il y avait des autorités morales et religieuses qui s’étaient engagées à l’époque pour faire en sorte qu’un cadre de dialogue soit créé entre les forces sociales et politiques du pays et la junte au pouvoir. Mais il n’y a pas eu de suite positive à cette promesse des autorités religieuses », selon Ibrahima Diallo, le responsable des opérations de la coalition.

En reprenant la contestation, le FNDC « exige l’instauration d’un cadre de dialogue à l’effet de s’entendre sur le chronogramme et la transition pour un retour à l’ordre constitutionnel ». La junte « a l’obligation, sinon un devoir, de composer avec les forces sociales et politiques du pays dans la gestion de la transition », ajoute M. Diallo.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles