Guinée équatoriale : la cathédrale de Malabo, la capitale, ravagée par les flammes

franceinfo avec AFP

Le feu à la cathédrale Sainte-Elisabeth de Malabo, en Guinée équatoriale, a finalement pu être maîtrisé par les pompiers vers 19h, heure locale, le 15 janvier 2020. Les pompiers ont continué à projeter de l'eau sur la façade à l'aide de lances à incendie, alors qu'une centaine de personnes se recueillaient en silence sur le parvis de la cathédrale. On ne sait pas encore s'il y a eu des victimes.

Dans la soirée, plusieurs vidéos postées sur les réseaux sociaux montraient une partie de la façade de la cathédrale ravagée par d'immenses flammes. "Le toit est parti, c'est une catastophe", a déclaré à l'AFP Alfredo Abeso, un pompier. "Tout le toit est parti, l'intérieur a brûlé", a ajouté un autre pompier.


Des travaux de rénovation depuis le 7 janvier

La cathédrale, dont la façade est haute de 40 mètres, est fermée au public depuis le 7 janvier pour des travaux de rénovation. On ignore comment le feu s'est déclenché.

De style néo-gothique, construite entre 1897 et 1916 sur des plans de l'architecte espagnol Luis Segarra Llairadó, l'édifice est aujourd'hui l'un des principaux sites touristiques de cette ancienne colonie espagnole d'Afrique de l'Ouest. La cathédrale, plus grand lieu de culte chrétien en Guinée équatoriale, est (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi