Guinée équatoriale : 26 millions de dollars rendus par le fils Obiang

·1 min de lecture
Le 28 juillet dernier, Teodorin Obiang est définitivement condamné, après le rejet de son pourvoi par la Cour de cassation.
Le 28 juillet dernier, Teodorin Obiang est définitivement condamné, après le rejet de son pourvoi par la Cour de cassation.

Cette annonce est l?épilogue d?une saga judiciaire marquée par la conclusion en 2014, d?un accord entre les procureurs américains et Téodorin Obiang ? qui est aussi le premier vice-président de ce petit pays d?Afrique centrale. À l?époque, il avait accepté de vendre sa somptueuse villa de Malibu en Californie,

À LIRE AUSSI Guinée équatoriale ? Obiang Nguema : le temps se gâte à Genève aussi

une Ferrari et six statues grandeur nature de Michael Jackson pour échapper à un procès pour corruption aux États-Unis. C?est le produit de ces ventes qui est aujourd?hui redistribué.

Téodorin Obiang avait toutefois pu conserver son avion d?affaires Gulfstream, un yacht de luxe et le reste de sa collection d?objets ayant appartenu au roi de la pop, dont des gants blancs incrustés de cristaux.

À LIRE AUSSILa France adopte un mécanisme de restitution des « biens mal acquis »

Argent contre programme de santé

Concrètement, quelque 26 millions de dollars serviront à financer des programmes de santé dans son pays, a annoncé lundi 20 septembre le ministère américain de la Justice. Près de 20 millions de dollars seront remis à l?ONU qui les utilisera pour distribuer des vaccins anti-Covid en Guinée équatoriale et plus de 6 millions à une ONG spécialisé dans l?achat et la distribution de médicaments, a précisé le ministère dans un communiqué.

Cet achat de vaccins anti-Covid-19 intervient dans un moment crucial pour le petit pays d?Afrique centrale qui doit affronter une troisième vagu [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles