Guillaume Peltier fait polémique en proposant de rétablir la Cour de sûreté

·1 min de lecture
Guillaume Peltier en juin 2019.
Guillaume Peltier en juin 2019.

« Pas de libertés pour les ennemis de la liberté. » Invité du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro » ce dimanche, Guillaume Peltier a avancé une proposition qui fait polémique jusque dans son camp, relaye Le Figaro. Le numéro deux des Républicains a suggéré le retour de la Cour de sûreté, juridiction créée par le général de Gaulle en 1963 et supprimée en 1983, après l'élection de François Mitterrand. Le but ? Pouvoir « placer en rétention de sûreté » des individus qui mettraient en danger la sécurité du pays.

« La noble politique, ce sont des actions efficaces et courageuses », a justifié en préambule le vice-président des Républicains. « Sur la question du terrorisme, notamment sur la question du terrorisme islamique en particulier, il y a deux mesures très concrètes que nos compatriotes attendent et que nous devrons mettre en ?uvre une fois revenus aux responsabilités. La première, c'est d'expulser systématiquement tous les étrangers fichés au fichier FSPRT », a-t-il expliqué, avant d'évoquer le retour de la Cour de sûreté.

« Jouer collectif », réclame Christian Jacob

Cet organe, composé de trois magistrats, pourrait, « sur la base de soupçons avérés », « enfermer » les individus radicalisés, a suggéré Guillaume Peltier. Une « justice d'exception » qui n'a rien à avoir avec ce qui a pu se produire à Guantanamo, balaye-t-il. Le député se dit prêt à proposer cette idée via « un référendum au peuple français » si elle était refusée par le Conseil constitutionnel, dans [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles