Guillaume Durand opéré d'un cancer de la mâchoire, il raconte son calvaire

·2 min de lecture
Jean-Marc HAEDRICH/SIPA

Dans un entretien donné au «Parisien», Guillaume Durand s'est confié sur ses problèmes de santé, confiant avoir été opéré d'un cancer de la mâchoire dont il est aujourd'hui en rémission.

Guillaume Durand revient de loin. Le célèbre journaliste de 69 ans prépare son retour sur Radio Classique après huit mois d'absence. En cause, un gros problème de santé : en juin dernier, il avait été opéré d'un cancer de la mâchoire. La convalescence a été perturbée par une infection au covid. Aujourd'hui, il va mieux.

Dans une interview donnée au «Parisien » dimanche 9 janvier 2022, Guillaume Durand est revenu sur son combat contre la maladie, révélant que les médecins lui avaient indiqué qu'il était en rémission depuis le mois de décembre. Trois jours après avoir appris cette bonne nouvelle, il avait posté un seul et unique message sur Twitter évoquant son cancer . «Ça a commencé par un banal mal de dent au printemps. Début juin, j’ai finalement consulté un stomatologue, qui m’a dirigé vers une radiologue spécialiste des mandibules. Son diagnostic : une dent de sagesse infectée, mais pas de cancer, m’a-t-elle certifié. J’ai eu une première opération. Puis une hémorragie incompréhensible. Un deuxième stomato m’enlève une molaire. Avec biopsie, cette fois. Le lendemain, mon médecin principal m’annonce que j’ai une tumeur cancéreuse. Au plus profond de moi s’est déclenchée une mission commando, à la Rambo, plutôt que de verser dans un torrent de larmes et de mélancolie. C’est très animal comme sentiment, alors que je peux avoir peur d’une souris en temps normal», a-t-il dit au «Parisien».

«J'ai perdu 12 kilos»

Guillaume Durand a ainsi révélé que sa mâchoire avait été remplacée par «un morceau de péroné» (un os du membre inférieur situé entre le genou et la cheville, ndlr) qui lui a été prélevé. L'opération a été le «tournant» de sa vie, a-t-il ajouté. Après l'intervention, il y a eu un temps d'adaptation. «Le(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles