Guillaume Canet replante des arbres avec des élèves de la Vienne au côté du réalisateur Édouard Bergeon

Anne Elizabeth Philibert
·1 min de lecture

L'engagement de Guillaume Canet n'est pas feint. Depuis son rôle d'agriculteur en détresse dans Au nom de la terre, le comédien milite en faveur du monde agricole. Le tournage de ce long métrage a marqué aussi le début d'une amitié avec Édouard Bergeon, fils d'agriculteurs de la Vienne.

450 plants sur une bande de terre de 330 mètres

C'est donc au côté du réalisateur poitevin d'Au nom de la terre que Guillaume Canet est venu participer à cette action forte et concrète : replanter des arbres et reformer des haies sur les terres agricoles, au bord de l'exploitation familiale d'Édouard Bergeon.

L'arbre, c'est le temps long. L'arbre a plein de pouvoirs magiques, il faudrait tous qu'on en replante, que toutes les communes replantent des arbres.

Édouard Bergeon

Réalisateur

L'engagement de Guillaume Canet pour les agriculteurs

L'acteur n'a pas hésité à mettre les mains dans la terre pour participer à cette action concrète avec les enfants. Profondément marqué par le tournage d'Au nom de la terre, ce fils d'éleveurs de chevaux a choisi de s'engager en faveur du monde paysan. Il a récemment remis un chèque de 135 000 euros à l'association Solidarité Paysans qui vient en aide aux agriculteurs en difficulté. Le comédien a pris conscience de la triste réalité : en France, un agriculteur se suicide tous les deux jours.

C'est la première fois que je m'engage autant sur un sujet que j'ai (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi