Guillaume Canet : "Marion sait évidemment que je n’ai pas de maîtresse"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dans son nouveau film «Lui», Guillaume Canet interprète un compositeur en mal d'inspiration dont le coeur balance entre deux femmes. Mais dans la vie, l'acteur-réalisateur n'a d'yeux que pour celle qui partage sa vie depuis près de 15 ans, Marion Cotillard.

Guillaume Canet fait son retour sur les écrans avec «Lui», septième long-métrage qu'il a écrit, réalisé et dans lequel il tient le rôle principal. Dans ce film, l'acteur et metteur en scène prête ses traits à un compositeur en mal d'inspiration dont le coeur balance entre deux femmes : son épouse, interprétée par Virginie Efira, et sa maîtresse, incarnée par Laetitia Casta.

Si le scénario résonne avec certains aspects de la vie du comédien et cinéaste, comme la projection de certaines de ses peurs et souffrances, la relation adultère est bel et bien fictive - qu'on se le dise ! A la ville, Guillaume Canet partage depuis près de 15 ans la vie de Marion Cotillard, la mère de ses enfants Marcel (10 ans) et Louise (4 ans). Son plus grand soutien et sa meilleure critique, elle qui découvrait le projet du film au fur et à mesure qu'il écrivait le scénario. Au générique du film, l'actrice est d'ailleurs créditée en qualité de «collaboration artistique». «Elle n'écrivait pas de son côté mais critiquait le fond ou la forme, m'orientait. J'ai aimé ce ping-pong continu et précieux avec elle.»

A lire : Marion Cotillard, sa belle déclaration au sujet de Guillaume Canet

"J'ai toujours été incapable d'aimer deux femmes en même temps"

Autour du personnage volage incarné par son compagnon, Marion Cotillard a justement trouvé libérateur le mélange entre réalité et fiction. «Marion sait évidemment que je n'ai pas de maîtresse. Contrairement à mon personnage, j'ai toujours été incapable d'aimer deux femmes en même temps.»

Près de 20 ans après sa première réalisation «Mon idole» (sortie en 2002), et des années après les succès de «Ne le dis à personne» (2006), «Les Petits mouchoirs» (2010) et plus récemment «Nous finirons ensemble» (2019),(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles