Guillaume Canet se confie sur les coulisses de son film "Astérix et Obélix: L'Empire du Milieu"

Nawal Bonnefoy
·4 min de lecture

Dans un entretien accordé au JDD, l'acteur et réalisateur a levé le voile sur ce long-métrage à gros budget, son intringue, sa touche de modernité et le choix du casting.

Porté par un budget colossal et son casting VIP, le nouveau film de Guillaume Canet, Astérix et Obélix: L'Empire du Milieu, démarre son tournage ce lundi. Interviewé par le JDD, le réalisateur et acteur (il incarne Astérix) a levé le voile sur ce qui attend les spectateurs, et n'a pas caché son impatience.

"J'ai hâte que ça commence, de dire 'moteur!' et que toutes les angoisses soient derrière nous", a-t-il assuré. "Il y a un an, on a été interrompus en pleine préparation par le confinement. C'est un projet déjà énorme à monter, la crise sanitaire a ajouté du stress, des coûts aussi."

"Prestance et arrogance"

Ce projet, au budget estimé à plus de 60 millions d'euros, a tout d'un blockbuster hollywoodien. À commencer par un casting prestigieux, dévoilé au début du mois: Marion Cotillard, Angèle, les YouTubeurs Mcfly et Carlito, Jérôme Commandeur, Pierre Richard, Philippe Katerine, Florent Manaudou, Orelsan ... et même Zlatan Ibrahimovic, qui incarnera "Antivirus, un soldat romain avec le numéro IX dans le dos". 

"C'est le centurion préféré de César. Au départ, il s'appelait Abribus, mais on l'a rebaptisé Antivirus parce qu'on l'attend et qu'il tarde à arriver, comme le vaccin!", a raconté Guillaume Canet. "C'est l'idée de Yohan Baiada, le coproducteur. On cherchait quelqu'un avec de la prestance et de l'arrogance. J'ai réussi à le contacter, ça l'a fait marrer. Et en plus, il a fait du taekwondo!"

Gilles Lellouche, lui, sera Obélix, et a pour l'occasion accepté de prendre "plusieurs dizaines de kilos". "Gilles est un formidable acteur qui avait déjà un côté massif. Là, il a des bras trois fois comme mes cuisses. Et il a ce côté enfantin, idéal pour la douceur lunaire d'Obélix", a expliqué le réalisateur.

Scènes de combat

Pour ce long-métrage, Guillaume Canet a aussi travaillé sur "des scènes de combat folles". "Je sais qu'on peut faire quelque chose de dingue et qu'on voit peu en France: un vrai grand film d'aventures, épique, avec des décors et des costumes somptueux", a-t-il avancé.

"L'idée est de faire rire les enfants comme les parents en revenant à un humour décalé à la Chabat tout en ayant une ambition visuelle très forte, féerique, genre Braveheart qui rencontre Tigre et Dragon!", a-t-il dessiné. "Je suis un grand fan du cinéma chinois et de ses combats de fou, avec les personnages qui volent. On va confronter le kung-fu et la force brute de nos héros gaulois!".

L'artiste veut "qu'on y croie". "Toutes les scènes d'action ont été story-boardées et découpées en animatiques pour que les techniciens comprennent ce qu'on veut. C'est un gain de temps", a-t-il poursuivi. "Je n'ai jamais vu ça en France à cette échelle. Sur une telle production, c'est obligatoire."

Une touche de modernité

Guillaume Canet a dévoilé dans le JDD les premières scènes d'Astérix et Obélix: L'Empire du Milieu. "Un chariot débarque au village gaulois avec la princesse chinoise Fu Yi venue demander de l'aide après le coup d'Etat d'un certain Deng Tsin Qin, qui a renversé l'impératrice. La réputation des irréductibles Gaulois est connue jusqu'à Shanghai", a-t-il résumé.

Astérix et Obélix feront alors "le grand voyage depuis l'Armorique" - un voyage ponctué d'aventures et de péripéties. Une touche de modernité a aussi été ajoutée. "Astérix, déjà un peu végan, fait des remontrances à Obélix sur sa consommation de sangliers. Tous les deux vont également découvrir le sentiment amoureux. La place des femmes est aussi plus importante, vous verrez…", a commenté le réalisateur.

Avec ce nouveau film sur Astérix et Obélix, Guillaume Canet avait envie de faire "un film que mes deux enfants pourront voir". "Astérix, c'est mon rapport à mon père. Il avait beaucoup d'albums, je les lisais. Aujourd'hui, c'est mon fils qui les lit et les apprécie", a—t-il confié. Son fils Marcel, qui fêtera prochainement ses 10 ans, devrait d'ailleurs faire une petite apparition à l'écran.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :