Guillaume Canet : les confidences du compagnon de Marion Cotillard sur l'infidélité

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"J'ai découvert en moi un double qui me tirait vers le bas, me mettait dans le doute et me rendait nerveux. J'ai fini par accepter qu'il y avait autre chose, un autre moi", explique Guillaume Canet dans les pages de Paris Match. Pour apaiser cette légère schizophrénie, l'acteur a peut-être le remède : coucher ses peurs dans un scénario et en faire un film. C'est pourquoi il est de retour avec un thriller, Lui, dans lequel il exorcise ses démons. L'occasion de donner vie à son sombre alter ego, "un connard malfaisant", selon ses dires, qui laisse libre cours à ses pulsions destructrices. "Ce côté pinailleur, dirigiste, controleur de tout et jamais content de rien est insupportable dans la vie de tous les jours", lâche Guillaume Canet avant d'ajouter : "Il m'a rendu l'existence difficile, notamment dans mes relations de couple, même si ça va mieux aujourd'hui." Dans Lui, le personnage et son double sont tiraillés entre deux femmes, épouse et amante. Un choix de scénario où, cette fois, la fiction ne rattrape pas la réalité puisque Guillaume Canet l'assure, il est fidèle. "Marion sait évidemment que je n'ai pas de maîtresse. Contrairement à mon personnage, j'ai toujours été incapable d'aimer deux femmes en même temps." De son côté, Marion Cotillard ne se fait pas de bile. Au contraire, elle juge très "libérateur" ce scénario qui mêle réalité et fiction, comme l'indique Paris Match.

"On a toujours cette pointe de jalousie" : Guillaume Canet se confie

(...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Carnet rose ! Ophélie Meunier a accouché de son deuxième enfant, dont elle dévoile le sexe et le prénom
Owen Wilson père fantôme : sa fille Lyla, trois ans, ne l'a jamais rencontré
Yves Montand : les confidences difficiles de son fils Valentin, enfant inattendu
Victoria Beckham : ses confidences sur les fiançailles de Brooklyn, son fils aîné
Jean-Paul Belmondo : son fils Paul raconte ses derniers instants, "il avait un peu mis en scène son départ"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles