Des "Guignols" à "Charlie Hebdo"... Johnny Hallyday, un artiste souvent imité et raillé

franceinfo
Au cours de ses soixante ans de carrière, le chanteur a été souvent parodié. Franceinfo a retrouvé quelques exemples.

Signe de sa popularité, Johnny Hallyday a toujours été un personnage de choix pour les humoristes et les imitateurs. La star, morte mercredi 6 décembre à l'âge de 74 ans, a été de nombreuses fois raillée, caricaturée avec plus ou moins de bienveillance. Franceinfo s'est penché sur quelques-unes de ces parodies.

>> Laeticia Hallyday, Emmanuel Macron, Céline Dion... Suivez les réactions après la mort de Johnny

Une source d'inspiration, de Thierry Le Luron à Laurent Gerra

L'idole des jeunes a été très tôt la figure principale des sketchs des humoristes. C'est le cas de Thierry Le Luron qui, en 1972, imite le chanteur sur l'air de Je suis né dans la rue et Que je t'aime. L'humoriste en profite pour détourner les paroles et singer les mimiques de l'artiste.


Des années plus tard, c'est Laurent Gerra qui se prête au jeu de l'imitation. Sur le canapé rouge de "Vivement dimanche", l'émission de Michel Drucker, l'humoriste déroule de nombreux numéros où il parodie Johnny Hallyday.


Michaël Gregorio reprend également régulièrement sur scène les chansons de Johnny Hallyday. Là, pas de parodie, mais une performance de sosie vocal.


Une marionnette phare des "Guignols de l'info"

Dès les fin des années 1980, la marionnette de Johnny Hallyday fait son apparition dans les "Guignols de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages