"Tu es un gugusse comme ceux dont je parle" : Cyril Hanouna s'emporte contre Gilles Verdez après une critique sur France Télévisions (VIDEO)

Capture C8

Lundi 16 janvier, Cyril Hanouna poussait un gros coup de gueule dans Touche pas à mon poste en s’en prenant au financement de l’audiovisuel public. "J'ai vu un truc qui m'a fait halluciner. Est-ce que vous savez combien donne l'Etat à France Télévisions et à Radio France par an? Combien ils leur donnent? 3 milliards 800 000 millions. Tous les ans, on donne 4 milliards et ça c'est sans les pubs parce qu'ils ont les pubs en plus. Avec 4 milliards, on peut en acheter des autos pour la police, on peut refaire quelques hôpitaux, on peut augmenter les enseignants. 4 milliards d'euros qu'on donne de notre poche. Privatisez-moi ça!", lâchait-il avec fougue.Des propos qui ont été largement repris et commentés. Bon nombre d’observateurs ont vu dans cette attaque une réponse à la ministre de la Culture Rima Abdul Malak. Dans Le Monde, elle avait laissé entendre que les dérapages de Hanouna pourraient conduire l’Arcom à ne pas renouveler en 2025 l’autorisation d’émettre de C8. Ce mercredi 18 janvier, l'animateur de C8 revenait sur un sketch de Paul Mirabel et Isabelle Nanty diffusé récemment dans "La fine équipe" sur France 2 et accusé par certains de blasphème sur les réseaux sociaux. Et la réaction de Gilles Verdez n'a pas été bien accueillie par l'animateur...

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi