Guerre en Ukraine : Zelensky se rend dans l'Est pour la première fois depuis l'invasion russe

Lors de ce déplacement, le dirigeant ukrainien à promis que "nous nous battrons et nous gagnerons", et que son gouvernement reconstruirait les villes détruites par l'armée russe une fois le conflit terminé.

Un déplacement qui fera date. Pour la première fois depuis le début de l'invasion russe le 24 février dernier, le président ukrainien Volodymyr Zelensky s'est rendu ce dimanche dans l'est du pays, plus précisément dans la région de Kharkiv, d'où Moscou a retiré ces dernières semaines ses troupes pour les concentrer sur d'autres fronts.

"2229 maisons détruites à Kharkiv et dans la région. Nous restaurerons, reconstruirons et ferons revenir la vie. À Kharkiv et dans toutes les autres villes et villages où le mal est venu", a-t-il déclaré sur Telegram, accompagnant son message d'une vidéo de sa visite.

"Nous nous battrons et nous gagnerons"

Les images le montre inspectant les destructions et des véhicules détruits sur le bord de la route, vêtu d'une tenue kaki et d'un gilet pare-balle, accompagné de collaborateurs et de soldats armés.

"Dans cette guerre, les occupants tentent d'obtenir un résultat quel qu'il soit. Mais ils doivent comprendre depuis longtemps que nous défendrons notre terre jusqu'au bout. Ils n'ont aucune chance. Nous nous battrons et nous gagnerons", a encore indiqué le dirigeant ukrainien.

Bombardée quasi quotidiennement depuis le début de l'invasion russe le 24 février, Kharkiv, la deuxième ville du pays, connaît un répit depuis quelques semaines avec le départ des troupes russes dans d'autres directions à l'Est et au Sud. La partie orientale de la ville reste néanmoins parfois ciblée.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Près de Kharkiv, l'armée ukrainienne résiste avec des moyens limités

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles