Guerre en Ukraine: pour Zelensky, il est "nécessaire de mettre fin à l'agression russe cette année"

Volodymyr Zelensky s'est exprimé au Congrès américain le 22 décembre 2022 - ANNA MONEYMAKER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP
Volodymyr Zelensky s'est exprimé au Congrès américain le 22 décembre 2022 - ANNA MONEYMAKER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP

L'optimisme de Volodymyr Zelensky. Dans sa dernière vidéo publiée dans la nuit sur ses réseaux sociaux, le président ukrainien souligne qu'il est "nécessaire de mettre fin à l'agression russe cette année" mais également de "ne retarder aucune de ces opportunités de défense qui peuvent accélérer la défaite de l'Etat terroriste" russe.

"Ces opportunités" sont une référence directe à la promesse faite mercredi par Emmanuel Macron de livrer à l'Ukraine des chars de combat légers AMX-10 RC, une première en ce qui concerne des chars de conception occidentale. Cette décision a été prise à l'issue d'un coup de téléphone d'une heure entre les deux dirigeants.

"La France porte le soutien de la défense européenne à l'Ukraine à un nouveau niveau, et je remercie le président Macron pour ce leadership", écrit ainsi le président ukrainien dans un texte qui accompagne cette vidéo.

"C'est ce qui envoie un signal clair à tous nos autres partenaires - il n'y a pas de raison rationnelle pour que l'Ukraine n'ait pas encore reçu de chars de type occidental", ajoute-t-il.

Plus tôt dans la journée, le président ukrainien avait déjà remercié son homologue français Emmanuel Macron sur Twitter. "Merci mon ami!", avait-il écrit.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Chars légers et mobiles

Les alliés européens de l'Ukraine ont déjà livré des chars de conception soviétique, mais jamais encore de chars de facture occidentale, malgré les demandes répétées de Kiev.

L'Allemagne notamment rechigne à livrer des chars de combat Leopard-2. Paris, de son côté, n'a pour l'heure pas l'intention de fournir à Kiev ses chars lourds Leclerc de 56 tonnes dotés d'un canon d'une portée de 4000 mètres, dont l'armée de terre française possède 200 exemplaires. Mais la France en a déployé 13 en Roumanie, pour renforcer la frontière orientale de l'Otan.

Les AMX-10 RC, dont la production a démarré dans les années 1980, sont des chars légers de près de 25 tonnes dotés de canons de 105 mm, montés sur roues et non sur chenilles. Ils sont donc "très mobiles", "certes anciens mais performants", assure un conseiller de la présidence française.

Article original publié sur BFMTV.com