Guerre en Ukraine : ce qu'il faut retenir au 275e jour de l'invasion russe

Malgré les efforts déployés par les ingénieurs ukrainiens , près de la moitié des habitants de Kiev étaient toujours privés d'électricité vendredi sous des températures hivernales, deux jours après des frappes russes ayant une nouvelle fois visé des infrastructures essentielles. Cette stratégie de Moscou consistant à bombarder les installations énergétiques, suivie depuis octobre sur fond de revers militaires, est constitutive de "crimes de guerre" pour les alliés occidentaux de l'Ukraine et qualifiée de "crime contre l'humanité" par le président ukrainien Volodymyr Zelensky .

Les principales informations :

- 15 morts dans un nouveau bombardement à Kherson

- Près de la moitié des habitants de Kiev étaient toujours privés d'électricité

- Vladimir Poutine appelle les mères de soldats russes à ne pas croire les «mensonges»

15 morts dans un bombardement à Kherson

Quinze civils ont été tués vendredi dans un bombardement russe sur la ville de Kherson , dans le sud de l'Ukraine, a annoncé une responsable de la ville, d'où les troupes de Moscou se sont retirées récemment. "Aujourd'hui, 15 habitants de la ville ont été tués et 35 blessés, dont un enfant", à la suite des frappes russes, a affirmé Galyna Lugova, responsable de l'administration militaire de la ville, sur les réseaux sociaux. Elle a précisé que plusieurs "maisons privées et des immeubles de grande hauteur" avaient été endommagés lors des frappes.

Évacuation des patients des hôpitaux de Kherson

"Nous devons endurer cet h...


Lire la suite sur Europe1