Guerre en Ukraine : ce qu'il faut retenir au 103e jour de l'invasion russe

Après des avancées, la situation "s'est aggravée" lundi pour l'armée ukrainienne à Severodonetsk, une ville-clé de l'est de l'Ukraine , sous le feu intensif des forces russes, peu après le déplacement sur le front du président ukrainien Volodymyr Zelensky . Les forces ukrainiennes "tiennent bon" à Severodonetsk, mais les Russes y sont "plus nombreux et plus puissants", si bien que la situation est "difficile" sur le front oriental, a-t-il déclaré devant des journalistes à Kiev. Une contre-attaque a néanmoins permis de reprendre la moitié de ce centre industriel.

Les principales informations à retenir :

La situation "s'aggrave" pour l'armée ukrainienne à Severodonetsk Volodymyr Zelensky a rendu visite à ses troupes à Lyssytchansk Le ministre russe des Affaire étrangères empêché de se rendre en Serbie

Des combats "très acharnés" à Severodonetsk

"Les combats sont très acharnés à Severodonetsk. Nos défenseurs ont réussi à contre-attaquer et libérer la moitié de la ville, mais la situation s'est aggravée pour nous", a déclaré Serguiï Gaïdaï, gouverneur de la région de Lougansk, sur la télévision ukrainienne 1+1. Selon lui, les bombardements se sont encore intensifiés sur Severodonetsk et Lyssytchansk, ville voisine située sur "les hauteurs" et stratégique pour "tenir la ligne de défense" où le président Zelensky a rendu visite à ses troupes dimanche. Les Russes "détruisent tout avec leur tactique habituelle de terre brûlée" pour qu'il "ne reste plus rien à défendre&q...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles