Guerre en Ukraine: Zelensky assure que "plus de 1000 localités ont été reprises" aux Russes

Volodymyr Zelensky assure que plus de 1000 localités ont été reprises aux forces russes dans une allocution vidéo, le 14 mai 2022 - BFMTV
Volodymyr Zelensky assure que plus de 1000 localités ont été reprises aux forces russes dans une allocution vidéo, le 14 mai 2022 - BFMTV

876450610001_6306123408112

Le président ukrainien continue de vanter la résistance formidable de sa population et de mettre en avant les victoires de Kiev. Volodymyr Zelensky a annoncé que "plus de 1000 localités ont été reprises" aux forces russes, dans son allocation vidéo quotidienne publiée dans la nuit de vendredi à samedi.

"Nous continuons de libérer notre territoire. (...) Actuellement, plus de 1000 localités ont été reprises (aux forces russes). En 24 heures, nous en avons repris 6", s'est félicité le chef de l'État envahi par les Russes.

"Nous avons rétabli l'électricité, l'eau, les communications, les transports et les services sociaux", a-t-il également précisé.

Les combats se poursuivent en Ukraine, notamment dans la région du Donbass, dans l'est du pays, sans que Moscou ne parvienne actuellement à réaliser d'avancées significatives.

Kherson et Marioupol toujours occupés

Face aux efforts russes, la résistance ukrainienne continue, mais non sans peine. Le site Azovstal, à Marioupol, où se trouve encore des soldats blessés, visés par les bombardements russes, est notamment devenu l'un des symboles de la ténacité de Kiev.

"Nous n'oublions pas les autres villes encore occupées, Kherson, Melitopol, Berdiansk, Enerhodar, Marioupol et tous les autres villages et villes du Donbass", a d'ailleurs rappelé Volodymyr Zelensky. 876450610001_6306131247112

"La libération graduelle de la région de Kharkiv prouve que nous n'abandonnerons personne à l'ennemi", a-t-il assuré.

Les autorités ukrainiennes revendiquent la mort de plus de 26.000 soldats russes depuis le début du conflit. Si le Kremlin a admis des "pertes importantes", des sources occidentales évoquent jusqu'à 12.000 soldats russes tués.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles