Guerre en Ukraine: Zelensky affirme que 101 hôpitaux ont été détruits par l'armée russe

Depuis fin février et le lancement de l'invasion de l'Ukraine par Vladimir Poutine, une centaine d'hôpitaux ont été "totalement détruits" par les forces Russes, déclare ce jeudi Volodymyr Zelensky.

Les hôpitaux et les établissements de santé ont été ciblés par l'armée russe depuis le début de la guerre en Ukraine. Selon Volodymyr Zelensky, 101 hôpitaux ont été "totalement détruits" par les bombardements et les offensives des forces ennemies. "C'est de la barbarie", dénonce dans son allocution ce jeudi le président ukrainien.

"Tous les commandants russes qui donnent de tels ordres sont juste malades, incurables", lance Volodymr Zelensky, estimant que ces bombardements depuis le 24 février sur des lieux accueillant des blessés signifient "l'autodestruction de la Russie en tant qu'Etat."

Le président ukrainien promet que "les hôpitaux détruits et les écoles, universités et bâtiments bombardés seront reconstruits."

La Russie "manque de courage"

Les Russes "sont des lâches", continue Volodymyr Zelensky. "Leur défaite stratégique est évidente pour tout le monde autour du globe, même ceux qui continuent de communiquer avec eux", dit-il.

"La Russie manque simplement de courage pour l'admettre (...) et ils essayent de cacher la vérité derrière des frappes de missiles", dénonce le président ukrainien.

"Des cibles à part"

Invitée de BFMTV, la directrice des hôpitaux du nord de l'Ukraine, Yuliya Siedaia, affirmait déjà le 21 avril que "les hôpitaux sont des cibles à part pour l'armée russe." Elle prenait notamment pour exemple Kharkiv, la deuxième ville du pays.

"Dans les hôpitaux du Sud et de l'Est, c'est une catastrophe humanitaire", avait même lancé début mars Yuliya Siedaia. A Marioupol, la maternité de l'hôpital pédiatrique avait été bombardée par l'aviation russe, suscitant l'indignation à l'international.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Guerre en Ukraine - Frédéric Encel : "Est-ce qu’en livrant des armes, la France ou l’Europe seront menacées d’une riposte nucléaire ? Je ne crois pas"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles