Guerre en Ukraine: Zelensky accuse la Russie de préparer un faux référendum à Kherson et Zaporijia

·2 min de lecture
Volodymyr Zelensky, le 14 avril 2022 - PRESIDENCE UKRAINIENNE / AFP
Volodymyr Zelensky, le 14 avril 2022 - PRESIDENCE UKRAINIENNE / AFP

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a accusé la Russie de chercher à organiser un faux référendum d'indépendance dans les régions de Kherson et Zaporijia qu'elle occupe dans le sud du pays. Dans un message vidéo jeudi soir, Volodymyr Zelensky a demandé aux habitants des zones sous occupation de ne fournir aucune donnée personnelle, comme leurs numéros de passeport, que leur réclameraient les forces russes.

"Ce n'est pas juste pour mener un recensement. (...) Ce n'est pas pour vous donner de l'aide humanitaire d'aucune sorte. C'est en fait pour falsifier un soi-disant référendum sur votre terre, si l'ordre d'organiser cette comédie arrive de Moscou", a averti le président ukrainien.

"Il n'y aura pas de République populaire de Kherson"

L'Ukraine avait déjà accusé, début mars, la Russie de chercher à mettre en scène à Kherson un "référendum" à l'image de celui qui, en 2014, avait scellé l'annexion de la péninsule de Crimée par la Russie, et qui est considéré comme illégal par Kiev et par les Occidentaux.

Dans l'est de l'Ukraine, les territoires séparatistes prorusses de Donetsk et Lougansk ont pour leur part proclamé leur indépendance, en tant que "républiques populaires", à l'issue de référendums également jugés nuls et non avenus par la communauté internationale.

"Il n'y aura pas de République populaire de Kherson. Si quelqu'un veut une nouvelle annexion, des sanctions plus puissantes frapperont la Russie", a menacé Volodymyr Zelensky. 876450610001_6304538069001

Kherson est la première grande ville dont se sont emparé les forces russes après leur invasion de l'Ukraine lancée le 24 février. Un peu plus au nord-est, l'armée russe contrôle également un vaste secteur autour de la ville de Zaporijia, laquelle reste tenue par les Ukrainiens.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles