Guerre en Ukraine: Zelensky évoque jusqu'à 3000 morts chez ses soldats, jusqu'à 20.000 côté russe

·1 min de lecture
Volodymyr Zelensky, le 14 avril 2022 - PRESIDENCE UKRAINIENNE / AFP

Dans un entretien à CNN, le président ukrainien a livré son bilan humain et militaire de la guerre déclenchée le 24 février dernier contre son pays par la Russie.

Le président ukrainien s'est exprimé vendredi dans un entretien accordé à la chaîne américaine CNN. L'occasion pour Volodymyr Zelensky de livrer le bilan militaire de la guerre déclenchée par l'envahisseur russe, le 24 février dernier, tel que Kiev le dresse officiellement. Selon lui, les troupes ukrainiennes ont perdu de 2500 à 3000 combattants lors de ces premières semaines du conflit. Un bilan meurtrier qui se double de 10.000 soldats blessés dont il est "difficile de dire combien survivront", a-t-il poursuivi.

Tandis que la Russie reconnaît 1351 morts au sein de ses divisions, Volodymyr Zelensky assure de son côté que les combats ont coûté la vie à entre 19.000 à 20.000 soldats russes. Des chiffres difficilement vérifiables, d'un côté comme de l'autre du conflit.

Un décompte forcément sujet à caution

Le chef d'Etat - qui s'est inquiété d'un possible emploi d'armes chimiques ou nucléaires sur le front en raison de "l'absence de respect" de l'envahisseur pour les "vies humaines" - a en revanche refusé de s'avancer quant au coût global de l'invasion parmi la population civile. Mardi toutefois, les autorités ukrainiennes, par l'entremise du gouverneur de la région de Donetsk, avaient listé de "20.000 à 22.000 morts" pour la seule ville de Marioupol.

Ces statistiques dramatiques sont par ailleurs très difficiles à confirmer, car elles apparaissent comme les instruments d'une guerre de communication entre les belligérants, comme BFMTV.com l'a expliqué ici.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - L'environnement, victime silencieuse de la guerre en Ukraine

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles