Guerre en Ukraine : ce qu'il faut retenir du 134e jour de l'invasion russe

Les forces russes ont bombardé jeudi plusieurs villes du Donbass, bassin de l'est de l'Ukraine qu'elles tentent de conquérir en totalité, notamment celle de Kramatorsk, où au moins un civil a été tué, selon les autorités locales. À Kramatorsk, capitale de la partie du Donbass tenue par les Ukrainiens, l'explosion a creusé un large cratère dans une cour située entre un hôtel et des immeubles d'habitation, ont constaté des journalistes de l'AFP. Ils y ont vu le corps d'une personne tuée et des blessés, ainsi que deux voitures en feu. "Frappe aérienne contre la partie centrale de Kramatorsk. Il y a des victimes", a annoncé sur Facebook le maire de la ville, Oleksandr Gontcharenko, en appelant les habitants à rester dans les abris.

Les informations à retenir :

Un bombardement à Kramatorsk a fait au moins un mort Au moins sept civils ont été tués et deux autres blessés mercredi dans des frappes russes dans la région de Donetsk Les ministres des Affaires étrangères des pays du G20 se réunissent jeudi et vendredi à Bali Une déclaration commune du G20 sur l'Ukraine serait difficile en raison de la participation de la Russie au sommet

Cette "attaque délibérée contre les civils" a fait "un mort et six blessés", a déclaré sur Telegram le gouverneur de la province de Donetsk, Pavlo Kyrylenko, en précisant que ces chiffres étaient provisoires et que "six immeubles ont été endommagés, dont un hôtel et un immeuble résidentiel". "Je demande à tout le monde : évacuez ! L'évacu...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles