Guerre en Ukraine: Volodymyr Zelensky évoque le péril autour de la centrale de Zaporijjia

La centrale nucléaire de Zaporijjia, située en Ukraine, mais contrôlée par l'armée russe, est une installation nucléaire civile, mais prise dans les feux de la guerre. Depuis des mois, Kiev et Moscou s'accusent mutuellement de la bombarder. Selon le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, une catastrophe a été évitée de justesse jeudi 25 août, lorsque la centrale a été déconnectée du système électrique.

« Le monde doit se rendre compte de la menace », lance Volodymyr Zelensky dans l'une de ses habituelles interventions vidéo. « Si les générateurs diesel ne s'étaient pas mis en marche, si les systèmes automatiques et le personnel de notre centrale nucléaire ne s'étaient pas mis au travail, nous aurions été obligés d'affronter les conséquences d'un accident », affirme le président ukrainien, selon lequel « la Russie a mis les Ukrainiens, ainsi que tous les Européens » au bord « de la catastrophe ».

Volodymyr Zelensky assure que l'incident a été provoqué par un bombardement de l'armée russe. Le propos est alarmiste, mais ce vendredi, l'un des réacteurs de la centrale a pu être reconnecté au réseau ukrainien, selon Energoatom, l'opérateur des centrales nucléaires ukrainiennes qui précise surtout que Zaporijjia reste alimentée en électricité par un réseau de secours et que ses systèmes de sécurité fonctionnent « normalement ».

L'ONU, de son côté, a appelé à mettre en place une zone démilitarisée autour de la centrale afin de garantir sa sécurité et à permettre l'envoi d'une mission d'inspection internationale.

(avec AFP)


Lire la suite sur RFI