Guerre en Ukraine: un vol de raton laveur devient un symbole du pillage de Kherson par les Russes

Guerre en Ukraine: un vol de raton laveur devient un symbole du pillage de Kherson par les Russes
Un homme a volé le raton laveur du zoo de Kherson en Ukraine - Capture d'écran Twitter
Un homme a volé le raton laveur du zoo de Kherson en Ukraine - Capture d'écran Twitter

"Volez un raton laveur et mourez", a tweeté dimanche dans la soirée le ministère de la Défense ukrainien. Une déclaration forte accompagnée d'une vidéo où l'on voit un homme sortir par la queue un raton laveur de sa cage et le projeter dans une caisse.

D'après le Washington Post, cet homme serait Oleg Zubkov, le directeur d'un zoo de Crimée. Il aurait publié des vidéos sur YouTube dans lesquelles il capturait aussi un lama et des loups, avant de les supprimer. Selon lui, les animaux n'auraient pas vocation à être torturés mais juste à subir une "évacuation temporaire". Ils seront rendus à la ville de Kherson - récupérée depuis quelques jours par l'armée ukrainienne - quand celle-ci sera de nouveau occupée par la Russie.

Un vol qui déchaîne les deux camps

"Les occupants ont tout volé à Kherson: peintures des galeries d'art, antiquités des musées, manuscrits historiques des bibliothèques. Mais leur butin le plus précieux était un raton laveur qu'ils ont volé dans un zoo", s'est insurgé le ministère de la Défense ukrainien.

De nombreux détournements ont été effectués sur les réseaux sociaux pro-ukrainiens pour récupérer l'animal, comme celui de l'affiche du film Il faut sauver le soldat Ryan (Save Pivate Ryan en anglais) avec "Il faut sauver le soldat Raton laveur" ("Save private Racoon" en anglais).

Côté russe, ce "vol" est vécu comme un symbole d'un combat qui n'est pas prêt de s'arrêter et a été relayé de nombreuses fois dans les médias. Anna Dolgareva, poète et bloggeuse russe, a écrit sur Telegram que l'évacuation de ce raton laveur était "la seule bonne nouvelle" du retrait russe de Kherson, a poursuivi le média américain.

"Nous ne rendrons pas le raton laveur. Nous récupérerons Kherson", a-t-elle lancé avant d'indiquer qu'un canal Telegram sur le "Raton laveur de Kherson" avait été créé.

Article original publié sur BFMTV.com