Guerre en Ukraine: Vladimir Poutine salue "une dynamique positive" pour l'armée russe

Le président russe Vladimir Poutine à Novgorodle 21 septembre 2022. - Ilya PITALEV / SPUTNIK / AFP
Le président russe Vladimir Poutine à Novgorodle 21 septembre 2022. - Ilya PITALEV / SPUTNIK / AFP

Le président russe Vladimir Poutine a estimé que la campagne militaire en Ukraine suivait une "dynamique positive" après l'annonce de la prise de la ville de Soledar, toujours démentie par Kiev.

"La dynamique est positive et tout se déroule selon les plans du ministère de la Défense et de l'état-major. J'espère que nos combattants vont encore nous ravir plus d'une fois avec leurs résultats militaires", a-t-il déclaré dans une interview à la télévision publique russe, diffusée dimanche.

Au moins 21 ukrainiens tués dans une frappe sur un immeuble à Dnipro

Interrogé sur le tarmac d'un aéroport, près de l'avion présidentiel russe, il répondait à la question d'un journaliste de la chaîne Rossia-1 l'interrogeant sur les "nouvelles venant de Soledar", que l'armée russe a affirmé vendredi avoir conquise.

La prise de cette modeste localité a été présentée à Moscou comme une victoire, après six mois de déconvenues, avec notamment le retrait de la région de Kharkiv et de la grande ville de Kherson face à des contre-offensives ukrainiennes.
Selon l'armée russe, la conquête de Soledar, où se trouvent d'importantes mines de sel pouvant permettre théoriquement de protéger du matériel et de s'infiltrer derrière les lignes ennemies, est une étape pour encercler la ville voisine de Bakhmout, que Moscou cherche à conquérir depuis des mois.

L'incertitude demeure donc sur le sort de Soledar. Aux 325 jours de guerre en Ukraine, Kiev a réaffirmé samedi que cette petite ville de l'est n'est toujours pas tombée aux mains des Russes.

Une nouvelle vague de bombardements a touché samedi plusieurs villes et sites ukrainiens, notamment un immeuble résidentiel à Dnipro. Selon le conseil municipal de la ville dimanche, au moins 21 personnes - dont un enfant - sont mortes dans le bombardement de ce bâtiment et 72 personnes ont été blessées. Quelques 43 autres sont par ailleurs portées disparues.

Article original publié sur BFMTV.com