Guerre en Ukraine: Vinnytsia compte ses morts, Moscou affirme avoir visé une réunion militaire

En Ukraine, la colère règne, après la frappe de missile russe qui a touché jeudi le centre-ville de Vinnytsia,
dans le centre du pays. Les secours décomptent désormais 23 civils tués et plus de cent blessés, alors que plusieurs dizaines de personnes sont encore portées disparus.

Avec notre correspondant à Kiev, Stéphane Siohan

Ce vendredi après-midi, le ministère de la Défense russe a tenté de se justifier en affirmant que des missiles avaient été frappés sur la « Maison des officiers » de Vinnytsia, afin de neutraliser une réunion du commandement des forces aériennes ukrainiennes, avec des représentants de fournisseurs d’armement étranger. Mais sur place, absolument rien n’indique la présence d’une cible militaire.

Est-ce que les officiers russes ont juste vu, sur une carte Google, l’inscription « Maison des Officiers », et décidé d’y lancer un missile de croisière ? Voilà la question absurde que se posent de nombreux Ukrainiens, après la frappe dramatique, qui a détruit ce bâtiment du centre-ville de Vinnytsia et touché une cinquantaine d’immeubles alentours.

Un centre culturel

À d’autres niveaux, le bâtiment abritait des bureaux et des petits commerces, des échoppes de service, comme c’est souvent le cas dans ces vieux immeubles administratifs de l’époque soviétique.

Enfin, un centre médical spécialisé dans les soins périnataux et dans la petite enfance était installé au pied du bâtiment, lui-même jouxtant un des axes les plus passants de Vinnytsia.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles