Publicité

Guerre en Ukraine : Ursula von der Leyen suggère de frapper de taxes les céréales russes

Bruxelles a-t-elle cédé aux agriculteurs ? L’Union européenne a fait un pas vers le secteur agricole européen, traversé par une crise, en proposant de frapper de droits de douane les céréales importées de Russie, comme l’a rapporté La Tribune, vendredi. L’annonce a été faite par la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen. « Cela empêchera les céréales russes de déstabiliser le marché européen pour ces produits », a indiqué la dirigeante allemande de l’exécutif européen.

Si l’Union européenne a infligé une série de sanctions à l’égard de Moscou, les céréales continuent de circuler librement sur le marché européen. Selon Bruxelles, un gel des exportations aurait ébranlé la structure alimentaire des pays africains et asiatiques, principaux bénéficiaires des ressources céréalières russe et ukrainienne. Pourtant, le chef d’État ukrainien, Volodymyr Zelensky, implorait les Européens de sanctionner l’agriculture russe. Et ce, alors que l’Union européenne privilégie son pays.

Massives exportations ukrainiens, colère des agriculteurs

En 2023, le volume des céréales russes charriées sur le sol européen représentait 1,53 million de tonnes, un niveau dix fois moins important que les produits agricoles ukrainiens, également soustraits à des droits de douane. À Bruxelles, la question de la concurrence des agriculteurs ukrainiens est très sensible dans un contexte de crise agricole.

À lire aussi Guerre en Ukraine : Varsovie a conclu un accord avec Kiev su...


Lire la suite sur LeJDD