Guerre en Ukraine: les trois scénarios possibles de l'attaque russe au Donbass

·2 min de lecture
La ville de Kramatorsk, située dans le Donbass en Ukraine, le 4 avril 2022 - FADEL SENNA / AFP
La ville de Kramatorsk, située dans le Donbass en Ukraine, le 4 avril 2022 - FADEL SENNA / AFP

876450610001_6304188827001

Une attaque imminente? Depuis le récent repli de la Russie sur l'est de l'Ukraine, Kiev craint depuis une semaine le lancement d'une offensive majeure dans la région du Donbass. Avec comme objectif de s'emparer de l'intégralité de ce bassin minier dont les deux principales villes, Donetsk et Lougansk, ont autoproclamé leur indépendance en avril 2014, poussées par leur sentiment pro-russe à la suite de l'annexion de la Crimée.

Après l'échec de la guerre-éclair, en quoi pourrait consister cette deuxième partie de l'invasion russe en Ukraine? Comment l'armée de Vladimir Poutine va-t-elle procéder pour prendre le contrôle de cette région stratégique? BFMTV.com fait le point sur les trois scénarios possibles avec notre consultant défense le général Jérôme Pellistrandi.

· 1er scénario: une offensive majeure

Le premier scénario envisagé pour l'attaque du Donbass serait celui d'une offensive "majeure", explique le général Jérôme Pellistrandi. Les forces russes s'élanceraient depuis trois axes, à savoir les villes de Kharkiv, Koupiansk et Marioupol, pour prendre le contrôle de Dnipro, au bord du fleuve du Dniepr.

"Cela permettrait d'avoir la meilleure des barrières anti-char face à une contre-attaque ukrainienne. Il s'agit cependant d'un plan très ambitieux, les distances sont extrêmement importantes et nécessiteraient des forces russes régénérées, qu'elles n'ont pas actuellement", précise notre consultant défense.

· 2ème scénario: deux attaques depuis Izioum et Donetsk

Dans le deuxième scénario, deux attaques pourraient partir d'Izioum, dans le Nord, et de Donetsk, dans le Sud, avec l'idée de coincer les forces ukrainiennes au niveau des villes de Barvinkove, de Sloviansk et de Kramatorsk.

"Cette hypothèse est crédible mais présente un inconvénient, elle expose le flanc ouest des forces russes à des contre-attaques ukrainiennes. Il faut donc très bien coordonner ces deux attaques au nord et au sud. Ce scénario est tout de même à observer, car il y a un renforcement important des forces russes autour de la ville d'Izioum", souligne le général Jérôme Pellistrandi.

· 3ème scénario: conquérir ce qu'il reste du Donbass

Selon le troisième scénario, les forces russes essaieraient de simplement conquérir ce qu'il reste du Donbass, notamment autour des villes de Kramatorsk et de Sievierodonetsk.

"Il s'agit de l'idée la moins ambitieuse mais la plus réaliste, compte tenu l'état des forces russes actuellement. Dans les trois scénarios se glisse une inconnue, à savoir également l'état des forces ukrainiennes et leur capacité à réagir", a conclu notre consultant défense.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles