Guerre en Ukraine : toujours 100 000 personnes bloquées à Marioupol et dans l'usine d'Azovstal

Le maire de Marioupol s'est exprimé jeudi 21 avril lors d'une conférence de presse mais l'Ukraine ne s'est toujours pas prononcée officiellement sur la chute de Marioupol. Le ministère ukrainien des Affaires étrangères a appelé à l'instauration d'un couloir humanitaire d'urgence pour évacuer les civils de la gigantesque aciérie d'Azovstal, dernier îlot de résistance du port de Marioupol assiégé par les forces russes. Le décryptage de Bruno Daroux, chroniqueur international à France 24.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles