Guerre en Ukraine: des tableaux sauvés d'un musée en flammes après une frappe russe

14 toiles d'une artiste ukrainienne de renommée mondiale ont été sauvées grâce à la mobilisation de voisins du musée. Elles sont aujourd'hui conservées dans un endroit tenu secret.

Un bâtiment calciné, au toit emporté par les flammes. C'est tout ce qu'il reste désormais du musée de la ville d'Ivankiv, à 80 kilomètres de Kiev, en Ukraine, après un tir d'obus russe le 25 février dernier, au lendemain du début de l'invasion décidée par Vladimir Poutine. Mais grâce à la mobilisation de voisins, une dizaine d'oeuvres ont pu être sauvées.

"Quand je suis revenue pour la première fois, j'ai beaucoup pleuré, j'ai ressenti de la haine envers les Russes", confie à BFMTV encore émue, Galina Korennaya, directrice et conservatrice du musée.

Le 25 février dernier, à 10h15, alors que le conflit vient de démarrer, un obus frappe le musée d'Ivankiv. Rapidement, les flammes gagnent l'ensemble du bâtiment, mettant en péril ses oeuvres, dont 14 tableaux de Maria Primatchenko, artiste-peintre ukrainienne de renommée mondiale.

L'instant est capturé par des images de vidéo-surveillance et des amateurs. "C'est foutu", se désespère une voix en arrière-plan.

Les Russes "voulaient détruire notre histoire"

Alors que tout le monde pense les oeuvres perdues, certains voisins se mobilisent. Natacha Haritonoiva et son mari réussissent à extraire les tableaux in extremis par une fenêtre avant que le toit ne s'effondre.

"Bien sûr, on a eu peur. Mais on aurait eu honte si nous, vivant à côté, nous n'avions rien fait pour sauver ces tableaux", raconte la voisine du musée.

Plusieurs mois plus tard, et alors que la guerre s'enlise, la conservatrice est persuadée que le musée était spécifiquement visé par les forces russes.

"Je ne pense pas que ce soit un hasard. Ils voulaient détruire notre histoire pour que nos descendants ne sachent pas qui était Maria Primatchenko", estime la conservatrice de l'établissement culturel.

Les toiles sont actuellement conservées dans un lieu tenu secret en attendant le départ de l'armée de Moscou. La conservatrice du musée assure que l'établissement sera reconstruit à l'identique à la fin du conflit et accueillera à nouveau les tableaux de l'artiste.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Trésor national français : Qu'est-ce que c'est ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles