Guerre en Ukraine : ce qu'il faut retenir au 111e jour de l'invasion russe

La guerre continue de faire rage en Ukraine, au 111e jour des affrontements . Ce mardi, les forces russes ont opté pour l'encerclement des soldats ukrainiens retranchés à Severodonetsk , une ville-clé du Donbass, dans l'est de l'Ukraine . La prise de cette ville de 100.000 habitants donnerait aux Russes un avantage majeur pour le contrôle du bassin du Donbass. Cette région essentiellement russophone est en partie tenue par des séparatistes prorusses depuis 2014.

La présidence ukrainienne a par ailleurs signalé cinq civils tués et 11 blessés en 24 heures dans les régions de Kharkiv (nord-est), Lougansk et Donetsk (est) et des "bombardements nocturnes" notamment à Soumy, Dnipro, Kharkiv et Mykolaïv. Voici un point complet sur la situation.

Les informations à retenir :

Un couloir humanitaire mercredi à Severodonetsk L'usine chimique Azot, où 550 personnes se sont réfugiées, est constamment bombardée La hausse des prix de l'énergie et de l'alimentation a fait bondir le taux d'inflation en Allemagne En Normandie, la justice doit réexaminer la situation de huit réfugiés Arméniens venus d'Ukraine Plus de sept millions d'Ukrainiens se sont déplacés pour fuir les combats

L'issue de la bataille "donnera une indication" sur la suite de la guerre

La défense par l'armée ukrainienne du Donbass (est), cible prioritaire de Moscou, est "vitale" pour Kiev car son issue "donnera une indication" sur la suite de la guerre avec la Russie, a estimé mardi soir le président ukrainien V...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles