Guerre en Ukraine : Soledar tente de résister, Zelensky alerte sur "des assauts violents" russes

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a indiqué lundi que ses troupes résistaient à "de nouveaux assauts, encore plus violents" à Soledar, près de Bakhmout, ville de l’est de l’Ukraine dont Moscou tente depuis des mois de s’emparer.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

_"Qu'est-ce que la Russie voulait remporter? Tout est complètement détruit, il n'y a presque plus de vie. Et des milliers de leurs soldats sont morts : tout le pays près de Soledar est couvert des cadavres des occupants et des stigmates des bombardements. Voilà à quoi ressemble la folie"_a lancé le président Zelensky dans son message quotidien.

Soledar, dans la région de Donetsk, est à quelque 15 kilomètres de Bakhmout, ville qui comptait environ 70 000 habitants avant le début de l’offensive russe en février dernier, et qui est désormais l’épicentre des combats.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Wagner en force

Plus tôt dans la journée, les forces armées ukrainiennes avaient déclaré avoir repoussé une tentative de prise de Soledar, puis que les combats avaient repris. "Après une tentative infructueuse de l’ennemi de capturer Soledar, (… les Russes) se sont regroupés, ont récupéré des effectifs, transféré des unités d’assaut supplémentaires, changé de tactique et lancé des assauts", a déclaré la vice-ministre de la Défense, Ganna Malyar, sur la messagerie Telegram.

"Actuellement, l’ennemi a déployé un grand nombre d’unités d’assaut formées des meilleures réserves du groupe Wagner. Ils marchent littéralement sur les cadavres de leurs propres soldats", a-t-elle ajouté. Dans un communiqué, le chef du groupe Wagner, Evguéni Prigojine, a affirmé de son côté que l’assaut sur Soledar était "exclusivement" mené par des membres de son organisation.