Guerre en Ukraine: des soldats russes filmés en train d'abattre deux civils en pleine rue

Deux civils non armés abattus dans le dos par des soldats russes, lors de l'offensive avortée de l'armée russe au début de la guerre. C'est ce que montrent des images de vidéosurveillance authentifiées par CNN. - BFMTV

Non armés, les deux hommes ont reçu des tirs dans le dos au début de la guerre, lors de l'offensive avortée des hommes de Vladimir Poutine vers Kiev. Des images de vidéosurveillance authentifiées par CNN montrent toute la scène.

Deux civils non armés abattus dans le dos par des soldats russes. C’est ce que montrent des images de vidéosurveillance que CNN dit avoir authentifiées.

La scène se déroule sur la route principale vers Kiev lors de l’offensive avortée de l’armée russe, au début de la guerre. Elle montre des hommes de Vladimir Poutine arriver dans une concession automobile. Un soldat ukrainien se souvient:

"Nous sommes venus ici un peu plus tôt car nous savions que les soldats russes arrivaient. Nous avons proposé aux civils de partir. Nous misions aussi sur l’humanité des soldats russes. Mais ces gens-là n’ont pas d’humanité".

Un homme âgé de 68 ans

Sur la vidéo, on peut voir les soldats russes fouiller deux collègues d'une concession automobile. L'un d'eux, Leonid, est âgé de 68 ans. Les deux hommes sont escortés à l’extérieur du bâtiment par les Russes, qui les laissent repartir.

Mais après quelques pas seulement, les soldats reviennent et tirent dans le dos des deux civils. L'un des deux meurt sur le coup.

Leonid, lui, est blessé et trouve la force de se relever et d’atteindre l'un des bâtiments de la concession. Il réussit à passer au moins deux appels.

L’un à des soldats ukrainiens et l’autre à sa fille. Celle-ci confie à BFMTV:

"Il m’a dit 'embrasse tes garçons'. Je n’ai pas pu regarder la vidéo, mais je laisserai mes enfants la voir pour montrer qui était leur grand-père".

10.000 crimes de guerre depuis le début de l'invasion

Plus tard, les soldats ukrainiens contactés par Leonid arrivent sur place pour lui porter secours. Mais des échanges de tirs avec des soldats russes les obligent à fuir. L'homme de 68 ans succombera à ses blessures.

La vidéo fait d’ores et déjà l’objet d’une enquête pour crime de guerre menée par des procureurs ukrainiens.

Sur BFMTV mardi, le procureur de la région de Kharkiv, Olexandr Filchakov, a annoncé l'ouverture de 10.000 enquêtes sur des crimes de guerre commis depuis le début de l'invasion russe en Ukraine, le 24 février dernier.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Un premier procès pour crime de guerre aura lieu en Ukraine

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles