Guerre en Ukraine : plus de six millions de foyers touchés par des coupures d'électricité, selon Volodymyr Zelensky

© REUTERS/Vladyslav Sodel/File Photo

Il y a une dizaine de jours, la ville de Kherson savourait sa libération , du moins le retrait des forces russes de l’autre côté du fleuve Dniepr. Une ville stratégique que les Russes n’ont visiblement pas abandonnée car les bombardements ont repris selon l’AFP et les forces de Vladimir Poutine visent désormais les infrastructures essentielles à l’heure où l’Ukraine a basculé dans des températures hivernales. Ces derniers jours, un bombardement à Kherson a fait 15 morts dont un enfant, et blessé 35 autres personnes, selon une responsable de l'administration militaire de la ville. Selon elle, plusieurs « maisons privées et des immeubles de grande hauteur » ont été endommagés.

Une stratégie dénoncée par le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, ce vendredi, qui a qualifié ces bombardements de « crimes contre l’humanité » tandis que ses alliés occidentaux estiment que la stratégie est constitutive de « crimes de guerre ». « Les envahisseurs russes ont ouvert le feu sur un quartier d'habitations à l'aide de lance-roquettes multiples. Un grand immeuble a pris feu », a précisé de son côté Iaroslav Ianouchevitch, gouverneur de la région de Kherson. Avant d’ajouter : « En raison des bombardements russes constants, nous évacuons les patients des hôpitaux de Kherson. »

Lire aussi - Guerre en Ukraine : toujours pas d’électricité pour la moitié des habitants de Kiev

600 000 foyers étaient privés d’électricité à Kiev

Une situation qui provoque également de nombreuses coupures d’électr...


Lire la suite sur LeJDD