Guerre en Ukraine: les six canons Caesar supplémentaires promis par Macron à Kiev sont "en route"

Un canon Caesar en action en Irak en 2018 - US Army
Un canon Caesar en action en Irak en 2018 - US Army

Les six canons Caesar supplémentaires, fleuron de l'artillerie française promis par Emmanuel Macron mi-juin, sont "en route" vers l'Ukraine, a déclaré ce mardi la cheffe de la diplomatie française Catherine Colonna. Douze canons Caesar ont "d'ores et déjà été livrés" et "les six autres sont en route", a-t-elle annoncé devant la commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées du Sénat, à Paris.

Elle n'a pas précisé la date prévue d'arrivée sur le sol ukrainien de ce renfort qui avait été annoncé par le chef de l'Etat français le 16 juin lors de sa visite à Kiev.

Depuis le début de l'offensive militaire lancée par Moscou en Ukraine le 24 février, Paris a livré à Kiev, au-delà des canons Caesar, des missiles anti-chars Milan et des missiles anti-aériens Mistral.

"La France prend toute sa part"

Fin juin, le ministre des Armées Sébastien Lecornu avait indiqué que la livraison de missiles anti-navires, demandée par Kiev pour "ouvrir des brèches dans ce blocus maritime imposé par la Russie et qui prive de nombreux pays de livraisons de céréales et de matières premières", faisait "partie des dossiers examinés".

"À titre national, la France prend toute sa part même si nous soulignons moins que d'autres ce que nous faisons. Nous avons fait le choix de ne pas communiquer sur la totalité de notre contribution militaire" et de réserver ces informations "à nos partenaires", a fait savoir Catherine Colonna.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles