Guerre en Ukraine : ce qu'il faut retenir du 81e jour de l'invasion russe

La pression russe reste forte dimanche dans l'est de l'Ukraine , visé par plusieurs frappes de missiles, alors que la Finlande a annoncé une candidature historique à l'Otan , une "erreur" selon Moscou qui a menacé de représailles . Des missiles russes de "haute précision" ont visé dans la nuit deux points de commandement ukrainiens et quatre dépôts de munitions d'artillerie près de Zaporijjia, Paraskovievka, Konstantinovka et Novomikhaïlovka dans la République populaire de Donetsk, selon le ministère russe de la Défense dimanche.

L'aviation russe a elle détruit deux lance-missiles des systèmes S-300 et un système radar dans la région de Soumy. Les systèmes de défense anti-aérienne russes ont détruit eux 15 drones ukrainiens dans les régions de Donetsk et de Lougansk, a-t-il ajouté.

Les informations principales : 

- La Finlande annonce vouloir intégrer l'Otan, la Russie menace de représailles

- D'énormes pertes russes dans l'est de l'Ukraine

- L'Ukraine "peut gagner" la guerre, affirme le secrétaire général de l'Otan

La Russie a subi d'énormes pertes, selon le Royaume-Uni

De leur côté, les services de renseignement militaires britanniques ont affirmé dimanche que la Russie avait subi d'énormes pertes. Prédisant qu'elle allait s'enliser dans sa tentative de conquête de l'est du pays face à la forte résistance ukrainienne, les renseignements britanniques ont estimé que l'offensive russe dans la région du Donbass, dans l'est de l'Ukraine, a "perdu de son élan".

Les troupes de M...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles