Guerre en Ukraine : la situation au 31 octobre, cartes à l'appui

La Russie a lancé une importante offensive sur les infrastructures énergétiques ukrainiennes. Il s'agit de la troisième attaque de ce type dans le mois écoulé, orientées vers les installations de grandes villes ukrainiennes et générant des perturbations pour l'accès à l'eau et à l'électricité.

Le ministère russe de la Défense a indiqué que ses forces avaient pour ordre de frapper, les "systèmes de commandement militaire et d' énergie" de l'Ukraine, affirmant que "Toutes les cibles avaient été atteintes."

Selon le Premier ministre ukrainien, la nouvelle vague de frappes de Moscou sur l'Ukraine a touché 10 régions et endommagé 18 installations, "la plupart liées à l'énergie", dont à Dnipro, Tchernivtsi, Kirovohrad, Zaporijia, Kharkiv, Tcherkassy et Kyiv.

Euronews
Carte de l'Ukraine avec les localités touchées par les attaque du 31 octobre 2022. - Euronews

Juste après l'attaque, le maire de Kyiv, Vitali Klitschko a indiqué que 80 % des habitants de la capitale étaient sans eau et que les frappes sur une installation énergétique avaient laissé 350 000 foyers sans électricité.

Un conseiller de la présidence ukrainienne, Kyrylo Tymoshenko a déclaré de son côté qu'"en raison du bombardement massif des infrastructures critiques, des coupures de courant d'urgence avaient été introduites".

Les services de secours seraient en train de travailler afin de rétablir l'approvisionnement en énergie et en eau.

Des officiels ukrainiens ont déclaré je cite, la Russie n'est pas intéressée ni par des négociations de paix ni par la sécurité alimentaire mondiale mais veut plutôt, geler l'Ukraine.

Dans une publication sur Twitter le ministre ukrainiens des Affaires étrangères Dmytro Kuleba a indiqué "Au lieu de se battre sur le champ de bataille, la Russie combat les civils. Ne justifiez pas ces attaques en les appelant une "réponse". La Russie agit ainsi parce qu'elle a toujours les missiles et la volonté de tuer des Ukrainiens."

Ce à quoi le ministère russe de la Défense a rétorqué : "Les forces armées russes ont poursuivi leurs frappes avec des armes aériennes et maritimes de longue portée et de haute précision contre les systèmes de commandement et d'énergie militaires de l'Ukraine. Les objectifs des frappes ont été atteints. Toutes les cibles ont été touchées".