Guerre en Ukraine : selon le Pentagone, des troupes russes se sabotent pour ne pas combattre

·2 min de lecture

D'après le Pentagone, le moral des troupes russes serait en baisse, au point que certains soldats décident de refuser le combat contre les forces ukrainiennes.

Un manque de motivation dans les rangs de l'armée russe ? D'après le New York Times, qui s'appuie sur les déclarations d'un haut placé du Pentagone, un nombre important de soldats russes ont préféré se rendre pour éviter les combats dans la guerre menée par la Russie en Ukraine. Certains seraient allés jusqu'à saboter leur équipement ou des véhicules, notamment en trouant les réservoirs d'essence.

Ces comportements seraient causés, selon le média américain, par un moral en berne lié aux faibles stocks de nourriture et d'essence, mais aussi et surtout à la résistance inattendue des Ukrainiens. "Il est sans doute plus compliqué de motiver les soldats russes que de motiver les soldats ukrainiens qui eux défendent leur terre, leurs maisons, leurs rues, leurs villages ou leurs villes", explique sur Europe 1 le général Christophe Gomart, qui a dirigé le renseignement militaire français.

"On a un certain nombre de témoignages, même s'il faut s'en méfier en tant de guerre, qui montrent que des soldats russes se demandent ce qu'ils font là et pensaient être accueillis en libérateurs, chose qui n'est pas le cas", ajoute-t-il.

Le New York Times explique par ailleurs que de nombreux soldats sont de jeunes conscrits avec peu d'entraînement et de préparation pour ce type d'invasion à grande échelle. Le Washington Post précise par ailleurs qu'ils ne sont payés que 25 dollars par mois.

Une attaque massive de Kiev à venir?

Selon le quotidien, ce manque de motivation pourrait expliquer en partie les difficultés de l'armée russe à s'emparer de points stratégiques, à commencer par Kiev. Lundi, un responsable du Pentagone expliquait en effet que l'avancée russe était "au point mort", soulignant déjà les problèmes logistiques de l'armée.

Alors que les Russes n'ont pas un contrôle total des airs pour permettre du ravitaillement rapide, un immense convoi de plusieurs dizaines de kilomètres de long tente de se rapprocher de Kiev par la route. Cependant, celui-ci avance très doucement d'après le ministère de la Défense britannique, cité par la BBC. Là encore, les explications concernant ces difficultés seraient des soucis techniques et un moral en baisse de la part des troupes.

Pour autant, les Américains ne semblent pas très optimistes. En effet, l'officiel du Pentagone cité par le New York Times explique que les généraux russes pourraient être en train de réévaluer leur stratégie et de se regrouper en vue d'une attaque massive contre la capitale dans les prochains jours.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Sur les réseaux sociaux, les civils ukrainiens partagent en vidéos l'avancée des troupes russes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles