Guerre en Ukraine: la Russie reconnaît la mort de 63 de ses soldats à Makiïvka, Kiev en dénombre 400

La Russie a reconnu ce lundi la mort de 63 de ses soldats en Ukraine, tués dans une frappe à Makiïvka, en territoire séparatiste dans l'est du pays, les plus lourdes pertes en une seule attaque admise par Moscou depuis le début de l'invasion.