Guerre en Ukraine : la Russie de plus en plus isolée sur la scène internationale

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
© AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le Conseil de sécurité des Nations Unies étudiera mercredi en fin de journée les derniers développements en Ukraine en se focalisant strictement sur les crimes de guerre perpétrés sur place, singulièrement par l’armée russe. La réunion a été demandée par la France et l’Albanie. L’enjeu des débats vise à s’assurer de la viabilité du travail des enquêteurs internationaux sur place, de faciliter l’accès aux scènes de crimes de guerre aux différents acteurs de la justice internationale et de financer leurs travaux. Cette séance se tiendra alors que le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, se rendra le lendemain à Kiev pour y être reçu par le président Zelensky après s’être déplacé ces dernières heures à Moscou pour y rencontrer le président Poutine.

La Russie sera au banc des accusés mercredi au siège de l’OIT

La Russie sera également au banc des accusés mercredi au siège de l’Organisation internationale du Tourisme, une branche du système onusien qui régule les activités de ce secteur. Le 8 mars dernier, ses représentants ont indiqué qu’un vote d’exclusion de la Russie de l’OIT pourrait intervenir demain. Une façon de contribuer aux sanctions et qui pénaliserait davantage l’industrie aérienne russe déjà lourdement frappée par la fermeture du ciel européen et américain aux avions russes. La compagnie nationale Aeroflot a ainsi perdu la moitié de son trafic passager international depuis le début de la guerre.

Lire aussi - Guerre en Ukraine : dans le Donbass, les fossoye...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles