Guerre en Ukraine : ce qu'il faut retenir du 186e jour de l'invasion russe

La guerre en Ukraine bat toujours son plein, notamment autour de la centrale de Zaporijia , faisant craindre une catastrophe nucléaire. Les autorités ont d'ailleurs annoncé ce samedi qu'il existait des risques de "pulvérisation de substances radioactives" au niveau du site. La veille, Kiev avait annoncé avoir rebranché la centrale au réseau électrique ukrainien et a invité l'AIEA à envoyer "au plus vite" une mission sur place . De leur côté, les Russes ont empêché l'adoption d'un texte à l'ONU portant sur la non-prolifération des armes nucléaires.

Les principales informations

Moscou a utilisé son véto à l'ONU afin d'empêcher l'adoption d'un texte en lien avec le désarmement nucléaire L'Ukraine a annoncé vendredi avoir rebranché la centrale de Zaporijia à son réseau électrique Des risques de "pulvérisation de substances radioactives" à la centrale de Zaporijia existent selon les autorités

Des substances radioactives pulvérisées autour de la centrale de Zaporijia ?

Il existe un risque de "pulvérisation de substances radioactives" à la centrale nucléaire ukrainienne de Zaporijia, occupée par les troupes russes, a averti samedi l'opérateur public ukrainien. Selon Energoatom, les troupes russes ont "bombardé à plusieurs reprises au cours de la dernière journée" le site. "L'infrastructure de la centrale a été endommagée, et il existe des risques de fuite d'hydrogène et de pulvérisation de substances radioactives", a indiqué l'agence sur Telegram, ajoutant qu'il y av...


Lire la suite sur Europe1