Guerre en Ukraine : la Russie sous le choc après la frappe meurtrière à Makiïvka

Guerre en Ukraine : la Russie sous le choc après la frappe meurtrière à Makiïvka

La Russie sous le choc après la frappe ukrainienne qui a tué des dizaines de soldats russes à la veille du Nouvel an. L'attaque a eu lieu à Makiïvka, une ville occupée de longue date par Moscou dans la région de Donetsk.

La Russie a reconnu ce lundi la mort de 63 de ses hommes. Les sources ukrainiennes avancent un bilan bien plus lourd. Dans tous les cas, c'est l'un des coups les plus meurtriers infligé aux forces russes depuis le début de la guerre. Le bâtiment visé abritait des mobilisés russes. La présence de munitions sur le site expliquerait l'étendue des dégâts.

Côté ukrainien, l'armée affirme avoir fait subir d'autres pertes aux Russes. Un porte-parole a expliqué que les forces de défense de l'Ukraine ont frappé dans la zone de la colonie de Chulakivka, dans la région de Kherson. "Les pertes de l'ennemi s'élèvent à environ 500 blessés et morts", a-t-il indiqué.

Ces affirmations n'ont pas été vérifiées de manière indépendante. La seule certitude est que les combats restent intenses et incessants dans certaines zones de la ligne de front, comme ici à Bakhmut. Mais aucune des deux parties ne semble avoir réalisé de gains significatifs malgré la férocité des combats.